Deux ans après la crise covid, le groupe politique A here ia Porinetia parle “d’incompétence” du gouvernement. Il a exposé ses objectifs politiques. Il souhaite notamment :

Le principe du double quinquennat s’applique déjà pour le président du Pays mais le parti souhaite étendre cette règle à l’ensemble de l’exécutif ainsi qu’aux élus de l’Assemblée.
Felix Tokoragi, maire de Makemo et candidat du parti aux élections législatives dans la première circonscription, a d’ailleurs annoncé qu’il ne se représenterait pas aux prochaines élections municipales de son atoll. Il a voulu prouver son intégrité. 
Le groupe politique tiendra son congrès le 26 mars prochain et officialisera enfin son statut en tant que parti. Le groupe en profitera pour désigner les candidats suppléants aux prochaines législatives. Nicole Sanquer est candidate dans la circonscription 2 et Nuihau Laurey dans la circonscription 3.
A Here ia Porinetia ne s’est pas encore positionné à propos des prochaines présidentielles. Ils ne soutiennent donc aucun candidat pour le moment.
A here ia Porinetia veut limiter les dérives du pouvoir
Merci. Votre inscription à la newsletter à bien été prise en compte.
Une erreur technique est survenue. Vous pourrez réessayer dans quelques minutes.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter Polynésie. Vous pouvez vous y désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité
À tout moment, suivez l’actu des territoires d’Outre-mer et échangez avec nos journalistes !

source